MENU / DISCUSSION >>

Le vin rouge est-il bon pour le cœur ?



Le vin rouge protège-t-il contre les maladies cardiaques? De nombreuses études ont étudié les bienfaits du vin rouge et ont suggéré qu’une quantité modérée de vin rouge (un verre par jour pour les femmes et deux verres par jour pour les hommes) diminue le risque de crise cardiaque chez les personnes d’âge moyen de 30 à 50 pour cent. Le vin rouge aurait également la capacité de prévenir les crises cardiaques supplémentaires si l’on a déjà souffert d’une première attaque.

D’autres études ont également mis en évidence que le vin rouge peut augmenter le cholestérol HDL (le bon cholestérol) et prévenir la formation de cholestérol LDL (le mauvais cholestérol). Le vin rouge pourrait aider à prévenir les caillots sanguins et réduire les dommages aux vaisseaux sanguins causés par des dépôts de graisse. En effet, des études ont montré que les gens de la région méditerranéenne qui buvaient régulièrement du vin rouge ont moins de risques de maladies cardiaques.

Quels éléments présents dans le vin rouge sont-ils bons pour le cœur ?

Le vin rouge est  particulièrement riche en composés antioxydants. Les études mettent l’accent sur ses constituants phénoliques, en particulier le resvératrol et les flavonoïdes. Le resvératrol, qui se trouve dans la peau du raisin et dans les graines, augmente le taux de cholestérol HDL et prévient ainsi la coagulation du sang. Les flavonoïdes, d’autre part, présentent des propriétés antioxydantes qui aident à prévenir les caillots sanguins et la formation de plaques dans les artères.

Devrais-je donc boire plus de vin rouge ?

La réponse est Non. Les études ont montré que la consommation d’alcool peut d’une part augmenter les triglycérides (mauvaises lipides dans le sang) et d’autre part provoquer une prise de poids en raison de la richesse calorique du vin. D’autres études ont également suggéré que la consommation d’alcool peut augmenter le risque de cancer. L’American Heart Association recommande aux gens qui ne boivent pas de ne pas commencer à boire du vin et conseille à ceux qui boivent déjà de limiter leur consommation à un à deux verres par jour pour les hommes et un verre par jour pour les femmes.

Il n’y a pas que le vin…

Les raisins, en grappes ou en jus, mais aussi de nombreux fruits et légumes ainsi qu’une activité physique régulière offrent d’aussi bons bénéfices pour le cœur que ceux mis en évidence par de nombreuses études sur le vin rouge, sans en avoir les inconvénients.