MENU ET COMMENTAIRES >>

Quels tests faut-il acheter pour son aquarium ?



Il existe dans le commerce une grande variété de tests pour l’eau de l’aquarium, tous ont une utilité – mais lesquels sont nécessaires dans votre cas ? Les tests considérés comme les plus importants pour la majorité des aquariums sont présentés ci-après.

Les tests pour aquarium les plus importants sont les suivants :

  • Les tests de l’Ammonium et des Nitrites pour vérifier que la filtration biologique fonctionne correctement et pouvoir réagir immédiatement en cas de concentrations mortelles de ces éléments toxiques. Ces tests devraient être mis en œuvre : au démarrage de l’aquarium pour vérifier que le cycle de l’eau se met bien en place ; après tout problème, défaillance ou changement du filtre ; régulièrement si la quantité de poissons dans l’aquarium est importante ou subitement augmentée ; au moindre signe de problème dans l’aquarium, ou signe de maladie des poissons. Il n’est pas utile de tester ces valeurs si l’aquarium est démarré depuis plusieurs mois, bien entretenu et qu’il n’y a pas de problème particulier.
  • Le test des Nitrates pour vérifier que l’entretien de l’aquarium est suffisant (en particulier que les changements d’eau suffisent à maintenir un taux de nitrates assez bas). Les nitrates sont un bon indicateur de la qualité générale de l’eau de l’aquarium. Plus la quantité de poissons augmentent, et plus la quantité de déchets produite est importante, une surveillance du taux de nitrates est alors très importante.
  • Le test du pH pour connaître et surveiller l’acidité ou l’alcalinité de l’eau.
  • Le test du GH pour connaître la dureté totale de l’eau de l’aquarium, c’est à dire la concentration cumulée en éléments comme le magnésium ou le calcium.
  • Le test du KH pour mesurer la dureté carbonatée de l’eau, c’est à dire l’importance de l’effet tampon de l’eau (plus l’effet tampon est élevé, et plus il est difficile de faire varier les paramètres de l’eau, donc plus l’aquarium est stable).

Les tests du pH, du GH et du KH vous délivreront une bonne information sur la nature de l’eau du robinet ou de l’aquarium, afin de choisir les espèces de poissons et de plantes adéquates.

Les autres tests qui peuvent être utiles :

  • Le test des phosphates permet également de mesurer la quantité de déchets dans l’eau de l’aquarium. Les sources de formation de phosphates sont différentes de celles qui entraînent la formation de nitrates, il peut donc y avoir peu de nitrates mais une concentration importante de phosphates. L’excès de phosphates est l’une des principales causes de prolifération des algues dans l’aquarium.
  • Mesurer le fer est utile pour les aquariums plantés, pour mesurer le taux de fer en lui-même, et aussi parce que le taux de fer est un bon indicateur de la quantité générale de micro/macronutriments en cas d’utilisation de fertilisants.

Les aquariophilistes expérimentés n’ont en général pas besoin de tester l’eau de l’aquarium, car ils sont capables d’analyser et de reconnaître les signes d’un excès ou d’une carence d’une substance particulière, en observant l’eau (coloration, odeur, etc.), l’état des plantes et des algues, ainsi que les petites différences dans le comportement des poissons.

Cependant, si vous n’êtes pas encore expert, vous verrez que les tests sont faciles à utiliser et vous aideront à vous construire cette expérience qui vous permettra de mieux comprendre l’évolution de l’aquarium. Il y a dans tous les cas des situations dans lesquelles il est indispensable de connaître les paramètres de l’eau, comme le démarrage du bac, ou si vous préparer un mélange d’eau du robinet et d’eau osmosée. Si vous souhaitez maintenir des espèces de poisson difficiles, connaître les paramètres de l’eau est important, ne serait-ce que pour les indiquer aux vendeurs en animalerie ou aux internautes lorsque vous demandez un coup de main sur les forums, dont le notre :-)