MENU ET COMMENTAIRES >>

La reproduction du Gourami et du Colisa



Les Gouramis sont des poissons très populaires. Pour un novice en aquariophilie, reproduire les Gouramis est un vrai défi. La ponte est un moment extraordinaire et l’élevage du frai très riche en expérience.

Les Gouramis font parti des poissons labyrinthe. Ils sont dotés du labyrinthe, localisé derrière les ouïes, un organe semblable au poumon des mammifères, qui leur permettent de respirer l’air au dessus de la surface de l’eau. On peut ainsi souvent voir ces poissons aspirer l’air en surface. Cet organe leur permet de survivre dans des eaux boueuses et peu oxygénées, et en particulier dans les eaux des rizières.

Il y a de nombreuses variétés et espèces de gouramis qui proviennent toutes du Sud ou du Sud-est de l’Asie. La plupart des espèces sont faciles à reproduire, mais certaines sont plus délicates à reproduire comme les Gouramis embrasseurs (Helostoma temmincki), les Gouramis géants (Osphromenus goramy), ou encore le Gourami chocolat (Sphaerichthys osphromenoides).

Dans cet article je vais vous parler plutôt d’espèces plus courantes en aquarium comme le Gourami perlé (Trichogaster leeri), le Colisa lalia ou le Colisa miel (Colisa sota ou chuna).

Le Gourami perlé (Trichogaster leeri)

Le Gourami perlé est l’un des plus beau Gourami. Le corps et les nageoires sont recouverts de magnifiques perles qui s’illuminent avec la lumière. La femelle peut atteindre 10 cm, et le mâle 12 cm. Ces Gouramis apprécient les eaux stagnantes, ombragées et chaudes (autour de 27°C).

Il s’agit d’un poisson très calme et facile à maintenir, même en aquarium communautaire. Ils mangent de tout, même s’il est recommandé de leur apporter de la nourriture végétale et de la nourriture vivante au moins occasionnellement.

gourami perle

Le gourami perle

L’aquarium de reproduction devrait présenter une longueur en façade d’au mois 80 cm et être planté de plantes enterrées et flottantes. L’aquarium devrait être rempli de 15 à 20 cm d’eau sans aération ni filtration, avec une température de 29°C. La femelle peut pondre jusqu’à 2000 œufs lors d’une reproduction.

Le mâle s’occupe des œufs qui incubent dans le nid de bulles qu’il aura au préalable construit en surface, souvent ancré dans les plantes flottantes. Lorsque les œufs éclosent et que les alevins commencent à nager en pleine eau, il faut retirer le mâle de l’aquarium de reproduction. La femelle doit elle être retirée dès qu’elle a pondu.

Le Colisa lalia

Le Colisa lalia est un magnifique petit gourami. Son corps de couleur rouge-orange est couvert de bandes diagonales bleu turquoises qui reflètent la lumière. Les mâles sont encore plus colorés que les femelles. Les couleurs du mâle deviennent très brillantes lors de la reproduction. Les besoins en terme de qualité d’eau des Colisa lalia sont très proches de ceux des gouramis perlés, ils acceptent également toutes les nourritures, même s’ils préfèrent les nourritures vivantes ou les nourritures préparées puis congelées.

colisa lalia

Le colisa lalia

Pour de meilleures reproductions, il est préférable d’isoler le couple dans un aquarium spécifique. Préférez un bac de 40 à 60 litres, planté et doté de nombreuses plantes flottantes. Le mâle construit un nid de bulles dans la végétation en surface, qui accueillera les 300 à 600 œufs que pondra la femelle. Une fois la ponte terminée, la femelle doit être sortie car elle risquerait de dévorer les œufs. Le mâle s’occupe des œufs, les déplace, les ventile et les surveille jusqu’à l’éclosion. Il peut ensuite être retiré de l’aquarium de reproduction.

Le Colisa miel ou Colisa chuna

Les mâles gouramis miels arborent de magnifiques couleurs oranges et jaunes. Les femelles sont un peu plus ternes, avec une couleur unie marron sombre, sur lequel on peut voir des reflets argent brillants.

colisa miel

Le colisa miel

Ils apprécient les aquariums avec des zones très plantées et des zones de nage libre. Ils acceptent toutes les nourritures que vous pourrez leur proposer. Les colisas miels sont assez facile à reproduire, bien que la reproduction soit un peu plus délicate que celle de son cousin le Colisa lalia. Préparer un aquarium de 40 litres pour le couple, sans pompe à air ni filtration. Le mâle va construire un grand nid de bulles. Les œufs sont recueillis dans le nid et sont surveillés par le mâle jusqu’à l’éclosion puis la nage libre des alevins. Le mâle doit ensuite être retiré. La femelle doit être retirée immédiatement après la ponte car elle a tendance à s’attaquer aux œufs.