MENU ET COMMENTAIRES >>

Hygiène, maladies et nettoyage des oreilles du chien



La configuration de l’intérieur de l’oreille du chien ne permet pas l’évacuation naturelle des impuretés et du cérumen. En effet le conduit auditif qui relie le tympan à l’extérieur est d’abord horizontal en partant du tympan puis vertical jusqu’à la sortie.

schéma de l'intérieur de l'oreille du chien

Schéma de l’intérieur de l’oreille du chien

Les oreilles tombantes augmentent le risque d’infection car l’oreille bouche le conduit auditif et l’intérieur de l’oreille peut accumuler les impuretés et macérer.

oreilles tombantes du labrador

Les oreilles tombantes du labrador

Comment entretenir les oreilles du chien

L’entretien est conseillé au rythme de 1 à 2 nettoyages par mois, voire 3 à 4 en été, dès le plus jeune âge afin d’habituer le chien. Il faut éviter l’eau et n’utiliser que les produits prévus à cet effet. Il s’agit de produits capables de dissoudre le cérumen et de détacher les dépôts.
Il faut introduire le produit dans l’oreille suivant la notice du produit. Laissez agir en associant un massage du conduit auditif à travers la peau entre le pouce et l’index. Ce massage permet de répartir le produit et de détacher les impuretés. Une fois que le produit à agit, retirer les impuretés visibles de l’extérieur avec un coton ou un coton-tige en évitant absolument d’aller en profondeur.

Les symptômes d’une infection de l’oreille du chien

  • Le chien se gratte l’oreille, secoue la tête nerveusement, ou garde la tête penchée
  • Rougeurs visibles des tissus en soulevant l’oreille ou à l’entrée du conduit auditif
  • une odeur forte qui émane de l’oreille
  • une douleur du chien lorsque l’on touche l’oreille ou que l’on appuie à travers la peau sur le conduit auditif
  • des pertes de cérumen, de pus ou de sang
  • de fortes démangeaisons et une couleur marron-noire du conduit auditif

Les pathologies et otites

Une otite est une inflammation de l’oreille, entre le tympan et le pavillon. Elle peut avoir plusieurs origines :

  • L’otite parasitaire ou gale des oreilles (oreille noire)
    La gale des oreilles est provoquée par un acarien. Celui-ci est visible à l’œil nu ou à la loupe. Il se multiplie rapidement pour créer de grandes colonies, qui donnent une couleur noire au conduit auditif et à l’intérieur de l’oreille. Il pond des œufs qui incubent pendant 3 à 4 semaines avant d’éclore. La gale de l’oreille se nourrie de cérumen et produit des déjections qui colorent le conduit auditif en marron/noir.
    La gale entraîne de fortes démangeaisons. De nombreux traitements existent. Ils doivent être menés sur une longue période car les œufs peuvent résister au traitement et éclore un mois après. Le traitement doit également être mené sur l’autre oreille et les autres chats et chiens de la maison pour éviter les contaminations. La gale de l’oreille ne se transmet pas aux hommes.
  • Les otites bactériennes
    Dans le cas d’une otite bactérienne, l’oreille et le conduit présentent une température élevée et une couleur rouge visible. Du sang ou du pus peuvent couler de l’oreille et l’animal souffre lorsque l’on appuie sur l’oreille ou sur le conduit auditif.
    Une visite au vétérinaire est fortement recommandée car l’infection se propage rapidement.
  • Les otites mycosiques (champignons)
    Dans cette situation, les tissus sont irrités, rouges et du cérumen peut couler de l’oreille. Le vétérinaire validera le diagnostique et le cas échéant donnera un traitement contre les mycoses et champignons.
  • Les épillets
    Les épillets poussent au bout des graminées. Ils sont dotés d’un coté pointu et d’un coté touffu. Ils s’accrochent facilement dans les poils et remontent par frottement dans la direction de la pointe. Leur forme les empêche d’aller dans l’autre sens.
    Lorsqu’ils sont pris dans l’oreille, ils peuvent remonter dans le conduit auditif et s’enfoncer jusqu’à atteindre le tympan. Ils sont alors très difficiles à déloger et peuvent créer des lésions. Seul le vétérinaire pourra intervenir dans la plupart des cas. Il est vraiment recommandé de surveiller les oreilles du chien au retour de la promenade et de retirer les épillets pris dans les poils.