MENU ET COMMENTAIRES >>

Les étapes de mise en route d’un nouvel aquarium



Les équipements indispensables et les étapes à respecter lors du démarrage d’un nouvel aquarium.

L’équipement et le matériel pour débuter :

  • La cuve
  • L’éclairage
  • Le sol (engrais, boulettes d’argile, sable, gravier, etc.)
  • Le filtre, sa pompe et les mousses et supports de filtration
  • Le chauffage (résistance + thermostat ou combiné, câble chauffant au sol, etc.)
  • Les éléments de décoration (racines, pierres, décor polystyrène, etc.)
  • Les tests pour connaître les paramètres de l’eau et pour suivre l’incontournable cycle de l’azote
  • La nourriture des poissons
  • Le matériel pour changer l’eau et vidanger le fond
  • Un conditionneur d’eau pour l’eau du robinet

ETAPE 1 : se rendre compte de ce qui nous attend !

Mettre en route un aquarium n’est pas très difficile, mais il y a des étapes à suivre et ne pas oublier. Les poissons d’aquarium demandent au moins autant de soins qu’un chien ou un chat; réussir un bel aquarium demande un minimum de temps et de travail. L’aquarium demande un entretien particulier chaque semaine, en plus de l’alimentation à apporter matin et soir. Le coût d’installation de l’aquarium va bien au delà du simple achat du kit de départ en magasin, et il faut considérer les coûts ultérieur pour la nourriture, la médication, les produits d’entretiens, etc. Si vous avez tous ces éléments en tête et êtes prêts à relever le défi, je vous invite à poursuivre la lecture !

ETAPE 2 : choisir la taille de l’aquarium

Il faut avoir en tête le type de poisson que l’on désire avant de rechercher l’aquarium et bien se renseigner. Ils ont la même taille au magasin mais certains atteignent 5cm et d’autres 15 cm! Vous aurez alors une idée de la taille minimale de l’aquarium nécessaire à leur maintenance. Si c’est votre premier aquarium, il vaut mieux choisir un bac de 80 à 120 litres pour la stabilité des paramètres de l’eau, et choisir des espèces faciles et robustes.

ETAPE 3 : choisir l’emplacement de l’aquarium

Il faut placer l’aquarium dans un endroit où la lumière et la température ne seront pas soumises aux perturbations extérieures, loin de la lumière du soleil et des fenêtres, ainsi que des zones de courant d’air et des radiateurs. Le soleil augmente la température de l’aquarium de façon non contrôlable, et provoque également des poussées fulgurantes d’algues vertes.
Le support de l’aquarium doit supporter un poids très élevé, d’environ 1,5 fois le volume en litre. Un aquarium de 100L tout équipé pèsera environ 150 kg une fois mis en eau.

ETAPE 4 : acheter l’aquarium et les équipements

Bien réfléchir à la capacité de l’éclairage nécessaire (1 watt pour 2 à 3 litres en fonction des plantes désirées), à la dimension et au courant du filtre, à la puissance du chauffage nécessaire (au moins 1 watt par litre). Consultez les articles et présenter la configuration choisie sur le forum, des spécialistes vous apporteront leurs lumières! Acheter le sol, les plantes, le décor de l’aquarium, le poster de fond, …

ETAPE 5 : installer l’aquarium !

Bien laver la cuve à l’eau claire uniquement, sans savon ni détergent. Installer l’aquarium sur son support. Mettre une planche de polystyrène entre le support le verre pour éviter tout risque de casse à la longue. Une fois installé sur le support et mis en eau, il devient impossible de le bouger et de déplacer l’ensemble! Si vous avez prévu d’utiliser un filtre sous-gravier (je ne le recommande pas …) ou un cordon chauffant, c’est le moment.

ETAPE 6 : Installer le sol, la décoration et les plantes

Installer le sol enrichi et l’engrais au fond de l’aquarium. Recouvrir avec le sable ou le gravier préalablement rincé à l’eau du robinet. Une astuce consiste à installer une moustiquaire entre le terreau et le gravier afin d’éviter les remontées de sol nutritif dans l’eau plus tard. Nettoyer et faire bouillir les racines et pierres du décor. Bien le caler dans l’aquarium afin d’éviter qu’il ne bascule et cogne une vitre une fois en eau, ce qui peut briser la glace. Une fois rempli partiellement, procéder à la plantation, en réfléchissant bien à la position des plantes en gardant à l’esprit leur taille adulte. Voir l’article : réussir à faire pousser des plantes d’aquarium.

ETAPE 7 : le remplissage

Pour éviter de chambouler le sol et les plantes fraîchement plantées, placer une assiette plate sur le fond et verser l’eau dessus, cela brisera le jet et la force de l’eau. L’eau doit être à un température proche de celle de la pièce. Un conditionneur d’eau permet d’éliminer le chlore et de lier les métaux lourds présents dans l’eau du robinet.

ETAPE 8 : installer l’équipement

Installer le chauffage dans l’aquarium. Attendre au moins 15 minutes que le thermostat s’adapte à la température de l’aquarium avant de le brancher. Brancher le filtre et régler l’inclinaison du tuyau de sortie. Pour un aquarium planté le jet ne doit pas créer de remous en surface pour ne pas éliminer le CO2, pour un aquarium non planté l’inverse est préférable afin d’oxygéner l’eau. Mettre en route l’éclairage, branché sur un minuteur, pour une durée de 12h sans coupure. Vérifier que toutes les prises sont hors d’eau.

ETAPE 9 : attendre… et encore attendre…

Je sais que vous voulez introduire les poissons, on est tous pareil, mais il faut attendre la fin du cycle de l’azote. Pendant ce cycle, des substances mortelles aux poissons apparaissent puis disparaissent. Les solutions qui promettent d’accélérer ce cycle ne sont pas fiables. Les poissons peuvent être mis dans l’aquarium au bout d’un mois sans test ou avec test de nitrites lorsque celles-ci sont apparues puis ont totalement disparues.

ETAPE 10 : Ajouter les poissons

Ajouter les poissons petit à petit, une espèce à la fois. Laisser tremper le sac de vente dans l’aquarium 15 minutes dans l’aquarium afin d’équilibrer les températures. Ensuite ajouter de l’eau de l’aquarium dans le sac par petites doses pendant 15 minutes. Ensuite enlever le sac, attraper les poissons avec une épuisette et les introduire dans l’aquarium. Il faut éviter de mettre l’eau du sac dans l’aquarium, elle peut être contaminée et contient souvent des traitements. Ne pas nourrir avant le lendemain.