MENU ET COMMENTAIRES >>

A la découverte du Crabe Yéti



crabe yéti

Le crabe yéti (Kiwa Hirsuta) est un crustacé découvert très récemment, en 2005, dans les profondeurs du Sud de l’Océan Pacifique. Ce décapode, qui mesure environ 15 centimètres de long, présente la particularité d’être couvert sur les pattes d’une grande quantité de long et soyeux poils blonds, qui ressemblent à une fourrure. L’animal a des yeux très atrophiés et quasiment dénués de pigments, il est probablement aveugle.

Ce crabe a été découvert en Mars 2005 par une expédition conduite par robert Vrijenhoek de l’institut de recherche de l’aquarium de la baie de Monterey en Californie. Les chercheurs ont utilisé le sous-marin DSV Alvin, depuis l’Atlantis, pour explorer les profondeurs marines. La découverte a été annoncée plus tard, le 7 mars 2006.

Le crabe yéti a été vu pour la première fois à 1 500 km au sud des îles les plus à l’Est du Pacifique Sud, à la profondeur de 2 200 mètres, dans une zone de courants hydrothermales, sur la dorsale océanique qui sépare les océans Pacifique et Océanique. Les analyses morphologiques et moléculaires ont montré qu’il s’agit d’un nouveau genre, les Kiwaidae.

Ses pinces « poilues » hébergent des colonies de bactéries, que la créature utilise probablement pour détoxifier l’eau des minéraux empoisonnés qui sont émis dans les courants hydrothermales qui l’entoure. Le crabe yéti est probablement carnivore et nécrophage, se nourrissant de petites crevettes ou de cadavres qu’il rencontre.