MENU ET COMMENTAIRES >>

Comment faire pour que votre chien aboie moins ?



TOUS les chiens aboient (sauf exception !), il s’agit d’un instinct naturel du chien et d’un des seuls moyens d’expression à sa disposition.

Nous essayons trop souvent de comprendre les aboiements des chiens en comparant les réactions du chien à des réactions d’humains, et pensons que le chien aboie souvent alors qu’il n’y a pas de raison pour cela. Bon nombre de fréquences sonores sont au-dessus ou au-dessous de ce que peut entendre l’oreille humaine. Par exemple l’électronique des portes de garage, des serrures sur les voitures, certaines fréquences des bandes radio couramment utilisées, etc. Vous ne pouvez pas entendre ces sons, votre chien oui !

Commencez par rechercher ce qui peut provoquer les aboiements de votre chien

Si vous remarquez que votre chien aboie de façon indésirable et insistante, prenez l’habitude observer ce qui se passe autour de votre chien lorsque cela se produit :

  • Votre voisin actionne son portail automatique ou ouvre la porte coulissante de son garage ? Est-ce que votre chien commence à aboyer quelques secondes avant que cette porte ne commence à bouger ?
  • Le haut-parleur de votre téléviseur ou de votre système audio HD est en contact avec le sol, propageant des vibrations que votre chien peut ressentir ?

Ce sont toutes ces choses qu’il faudra rechercher, découvrir et modifier avant de blâmer votre chien pour d’inutiles aboiements.

L’éduquer pour qu’il n’aboie pas lorsque vous êtes à la maison

Si vous ne trouvez aucune raison pour ses aboiements (il faut distinguer les aboiements d’alerte des aboiements inutiles), vous pouvez utiliser une astuce de dresseur. Remplissez plusieurs bouteilles d’eau de type spray ou gourde de cycliste et positionnez-les un peu partout dans la maison à portée de main. A la seconde où votre chien commence à aboyer inutilement (à ne pas faire si c’est justifié, par exemple si quelqu’un s’approche de la maison), faites gicler de l’eau sur son arrière train en criant un ferme « NON » (normalement il connait déjà l’ordre NON). Il faut le surprendre, pas lui faire mal physiquement, mais modifier son comportement. Avec répétition, les chiens apprennent vite que quand ils aboient sans raison, ils vont se faire mouiller et être effrayés.

Et quand vous n’êtes pas à la maison ?

Mais que faire quand vous n’êtes pas à la maison et que vous ne pouvez pas agir sur le coup ? Des colliers de citronnelle sont facilement disponibles sur Internet et dans la plupart des animaleries. Attaché au cou, le mécanisme se trouve sous la gorge du chien et éjecte un petit jet de citronnelle lorsqu’il capte le son d’un aboiement.  Il réalise le même objectif – quand le chien aboie, il sent une odeur qu’il n’aime pas. Je ne recommande ce collier que dans des cas extrêmes cependant, et ils ne devraient pas être utilisés 24/7 pour un chien car sinon ils perdraient de leur efficacité comme outil d’éducation.

Conclusion

Le meilleur conseil est de devenir un «détective pour chien» et chercher à comprendre pourquoi votre chien aboie, puis de réduire les sources d’aboiements intempestifs, et enfin de travailler par l’éducation et la répétition à modifier ses réactions au son. Laissez votre chien aboyer de temps en temps lorsque ce n’est pas gênant, car c’est pour lui une façon naturelle de s’exprimer et qu’il ne doit pas se sentir brimé.

En fin de compte, avec un peu de travail, vous et votre chien pourrez surmonter une habitude d’aboiements intempestifs. Et votre chien sera également beaucoup plus calme !