MENU ET COMMENTAIRES >>

Tout sur le chauffage de l’aquarium !



Les soins et la maintenance d’un aquarium ne doivent pas être pris à la légère, toutefois les récompenses sont à la hauteur en cas de bons soins. En particulier, il est nécessaire de s’équiper d’un système de chauffage de l’eau et de régulation de la température, qui sera réglé en fonction du type de plantes et de poissons élevées. 

Pourquoi chauffer l’eau de l’aquarium ?

Les poissons sont des animaux à « sang froid », ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas maintenir leur température corporelle par eux même, et donc que leur température intérieure est égale à la température de l’eau. Certains poissons d’aquarium, comme le poisson rouge ou le poisson Combattant, acceptent des températures minimales de 18 à 20°C, et peuvent donc être maintenus en intérieur dans une eau non chauffée.

Les poissons tropicaux, originaires des régions les plus chaudes du globe, préfèrent un climat plus chaud et devraient être maintenus dans une eau comprise en 23 et 30°C suivant les espèces.

Il est essentiel d’acheter un chauffage d’aquarium efficace et fiable car les fluctuations de température de l’eau peuvent rendre vos poissons malades voir même les tuer ! Les coraux en particulier, ne tolèrent pas les fluctuations de température, et le prix d’achat d’un bon chauffage est dérisoire à coté du prix d’achat des coraux qui risquent d’être perdus.

En règle générale, on considère qu’il convient de disposer d’un chauffage qui délivre une puissance d’au moins un Watt par Litre d’eau réel (volume calculé en enlevant le volume occupé par le décor et le sol notamment). Dans un grand aquarium, il est recommandé que diviser la charge de chauffage en installant plusieurs chauffages à des endroits stratégiques. Ce système permet de s’assurer de la survie des poissons si l’un des chauffages tombe en panne. La règle des 1 Watt / Litre n’est valable que si l’intérieur de votre habitation est maintenu à une température d’au moins 18 à 20°C. Si l’intérieur est plus froid (par exemple si l’aquarium est dans un garage), les chauffages devront être plus puissants.

Les 3 grands types de chauffage pour aquarium

Les chauffages suspendus :

Les chauffages suspendus sont le plus vieux type de chauffage d’aquarium. Ils sont constitués d’un tube en verre immergé dans l’eau et d’une partie supérieure qui sort de l’eau et sur lequel se trouve une molette de réglage de la température. Ce type de chauffage est moins efficace qu’un chauffage submersible et également moins précis.

Les chauffages immergés ou submersibles :

Ces appareils de chauffage peuvent être complètement immergés dans l’eau de l’aquarium. En plus de disposer de commandes plus précises, elles sont aussi souvent plus esthétique car vous pouvez les placer où vous le voulez, et même les dissimuler derrière des plantes ou des éléments du décor. Ils peuvent être collés sur le coté du bac par une ventouse et fournissent une température de l’eau plus uniforme.

Les câbles chauffants : 

Ce système de chauffage est installé sous le gravier et est contrôlé par une unité électronique. Ce type de système, utilisé principalement pour des aquariums plantés d’eau douce et parfois dans l’eau salée, chauffe uniformément. Il présente l’avantage de provoquer une circulation de l’eau dans le substrat, ce qui permet de faire parvenir les éléments nutritifs de l’eau vers les racines des plantes. Bien que ce soit très rare, s’il tombe en panne ou si vous souhaitez le changer, il vous faudra refaire le sol dans son intégralité. Ce système de chauffage par câble chauffant est très esthétique car invisible de l’extérieur.

Quelques conseils sur le chauffage de l’eau de l’aquarium

  • Les chauffages neufs ne sont souvent pas très bien calibrés. Surveillez les attentivement les premiers jours afin de corriger manuellement les erreurs de calibrages (erreur commune de 1 à 2°C)
  • La température est un élément vital pour les poissons, il est recommandé de disposer d’un chauffage de secours dans ou à proximité de l’aquarium.
  • Dans le cas d’un aquarium d’une grande longueur, il est préférable de diviser le wattage théoriquement nécessaire en deux et d’installer les deux chauffages aux deux extrémités de l’aquarium.
  • Acheter et installer un thermomètre dans l’aquarium afin de pouvoir vérifier la température d’un simple coup d’œil.
  • Ne jamais manipuler votre chauffage allumé hors de l’aquarium, et faites attention de bien le débrancher lors des changements d’eau.
  • Tous les chauffages ne sont pas adaptés à l’eau salée, faites attention au moment du choix du matériel si vous avez un aquarium d’eau de mer.