MENU ET COMMENTAIRES >>

Apistogramma Agassizii



L’apistogramma agassizii est robuste et très coloré, recommandé pour débuter avec les cichlidés nain d’Amérique du sud.

L’Apistogramma agassizii présente un dos brun-jaune à bleu-vert et des flancs orange virant au verdâtre et au bleu vers la queue, dos et flancs sont ornés de nombreuses petites taches scintillantes vertes et bleues. Ses opercules sont semés de mouchetures d’un bleu éclatant. Une raie noire s’étend sur chaque côté de la bouche à l’extrémité de la nageoire caudale en forme de cœur mais laisse l’œil dégagé. Une autre raie noire descend de la bouche jusqu’à la bordure inférieure de l’opercule. Les nageoires pelviennes sont effilées et dressées tel un sabre.

Le mâle est souvent plus grand que la femelle et ses nageoires dorsale, caudale et anale sont effilées. Cette espèce mesure 7,5 à 8 cm. Le mâle agassizii est souvent plus grand.

Apistogramma Agassizii male

Apistogramma agassizii mâle

Apistogramma Agassizii femelle

Apistogramma agassizii femelle

1. La maintenance du Apistogramma Agassizii

L’Apistogramma agassizii doit vivre en harem, avec un minimum de 2 femelles pour un mâle, et un territoire marqué par des éléments de décor ou des plantes pour chaque individu. Des cachettes devront être aménagées pour les femelles. Il peut s’agir d’une grotte, d’une cavité sous une racine, d’une demie noix de coco retournée, …

Il s’agit d’un poisson robuste qui se maintient facilement en aquarium, si les besoins de base sont respectés. Il peut convenir pour débuter avec les cichlidés nain d’Amérique du sud. Il apprécie une eau de pH acide à neutre, de dureté douce à moyenne et une température comprise entre 25 et 30°C.

2. La reproduction du Apistogramma Agassizii

Le mâle apistogramma agassizii se distingue de la femelle par des couleurs plus éclatantes et une nageoire caudale plus effilée.

La femelle pond dans une cachette et colle 100 à 200 œufs sous la voute supérieure. Les œufs éclosent après environ 4 jours. La femelle garde l’entrée de la caverne, tandis que le mâle monte la garde sur le territoire autour de la cache. Il peut alors devenir agressif avec les autres espèces.