MENU ET COMMENTAIRES >>

Alternanthera Reineckii



Une plante au teint rouge éclatant, exigeante en lumière, parfaite pour habiller le fond de l’aquarium et créer des contrastes de couleur avec le reste des plantes.

La variété commune Rosaefolia est une varité issue de la culture de l’Alternanthera reineckii, plante semi immergée d’Amazonie, difficile à cultiver en aquarium. La robe rouge des feuilles de l’Alternanthera reineckii « rosaefolia » offre un contraste saisissant avec le vert de la grande majorité des plantes d’aquarium, en particulier lorsqu’elle est plantée en bosquet. Une bonne lumière favorise la coloration rouge. La plupart des espèces d’Alternanthera sont difficiles à cultivées, mais celle-ci est moins exigeante. Il est facile de multiplier la plante en coupant le brin supérieur et en le replantant à la base. Cette action permet aussi de rendre le brin d’origine plus touffu car des ramifications apparaissent à l’endroit de la section.

Si les besoins de base de la plante sont respectés, Alternanthera reineckii se développera bien dans la plupart des aquariums. Elle atteint 50 ou 60 cm, voire même plus sous une forte intensité lumineuse. L’épaisseur de chaque brin atteint 6 à 8 cm, en fonction du développement des feuilles. Les feuilles ont une forme oblongue-elliptique très allongée.

Alternanthera Reineckii 1

Quelques tiges récemment plantées

Alternanthera Reineckii 2

L’extrémité d’une Alternanthera Reineckii émerge de l’eau.

Pour le développement idéal des plants, le substrat doit être enrichi et l’intensité lumineuse forte. 3 à 5 plans peuvent être plantés ensemble pour donner une belle touche de couleur qui contrastera avec le vert des autres végétaux. l’Alternanthera reineckii se développe bien dans les eaux douces et les eaux dures, même si elle se plaît mieux dans une eau douce et légèrement acide. Elle accepte une large gamme de température allant de 18 à 28 °C, la température optimale se situant entre 22 et 26 °C. La puissance d’éclairage doit être comprise entre 1 Watt pour 2 litres réels d’eau et 1 W pour 1 litre. En cas de lumière plus faible, les feuilles inférieures auront tendance à se décomposer et à disparaître. Pour éviter ce phénomène, il est préférable de séparer chaque tige et de les planter à au moins 5 cm les unes des autres.

La plante peut être multipliée par marcottage ou bouturage. Le marcottage consiste à replanter un brin sur lequel sont apparues des racines, en coupant le brin en dessous de la zone de racine. Le bouturage consiste à couper un brin (en conservant une hauteur minimale de 20 cm) et en le plantant dans le sol. Attention cependant, il faut bien retirer les feuilles de la partie basse avant d’enfoncer le brin dans le sol, car elle risqueraient de pourrir et d’entraîner la décomposition de l’ensemble du pied du brin.